Crypto AG : la CIA contrôlait secrètement cette entreprise pour espionner le monde

Depuis un demi-siècle environ, les services de renseignement des États-Unis vendaient des solutions de chiffrement obsolètes à des gouvernements étrangers pour écouter paisiblement les conversations du monde entier.

Le débat sur le chiffrement des communications est récemment revenu sur le devant de la scène à l’occasion d’un nouveau conflit qui oppose Apple au FBI. Comme souvent, la discussion a tourné autour de l’idée de construire une porte dérobée au sein des iPhone pour faciliter le travail des services de renseignement. Un débat qui dure depuis plus longtemps qu’on ne le croit.

En effet, comme le révèlent plusieurs médias, dont le Washington Post, les États-Unis se reposent depuis de très nombreuses années sur ces trous dans le filet de la communication sécurisée.

L’histoire est rocambolesque. Crypto AG, une entreprise suisse qui a connu son heure de gloire en vendant des “machines à chiffrer” aux États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, était pilotée en sous-marin depuis des années par la CIA et les services secrets allemands qui ont écouté des décennies durant les communications supposément sécurisées de plus de 120 pays.

Source : Les Numériques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s